04 69 96 90 40 | Support de réservation 9:00/19:00 7j/7 contact@book-jericoacoara.com

JERICOACOARA

UN LIEU UNIQUE EN HARMONIE AVEC LES ELEMENTS NATURELS QUI L'ENTOURENT

Avant que Jericoacoara ne devienne l’eldorado de tous voyageurs au Brésil, seuls quelques initiés (hippies, surfers, aventuriers) connaissaient ce petit village de pêcheurs balayé par les vents chauds.

Grâce à l’accès relativement difficile (en 4X4 principalement du fait des routes sablonneuses) , Jericoacoara a su conserver son charme.

Le village est bordé de cocotiers et sa magnifique plage longe un paysage digne du Sahara. . Pas d’immeubles ici, ni de route asphaltée. Les quelques rues sablonneuses du village sont bordées d’échoppes, de restaurants et de pousadas (nom pour décrire les Bed & Breakfast au Brésil)

Le lieu est idyllique, loin de tout et se prête à la pratique de sports nautiques et outdoor (kitesurf, planche à voile, balade à cheval, quad, buggy, surf, stand-up paddle, yoga…)

 

HISTOIRE

Depuis 1994, date à laquelle le Washington Post a qualifié la plage de Jericoacoara comme la plus belle plage du Monde, le village a progressivement changé tout en conservant son esprit original.

  • 1923 – Création de Jericoacoara

Création officielle de la municipalité selon loi municipale  nº 94, du 29 juin 1923

  • 1970/1980 – Découverte de la destination touristique
Découverte par les Brésiliens et les touristes internationaux comme une destination intéressante pour le tourisme. Son climat, son authenticité , la beauté de ses paysages et ses côtes ventées séduisent les premiers touristes. Certains ne repartiront plus !
  • 1984 – Jeri devient une zone d’environnement protégée- Área de Proteção Ambiental

Le village de pêcheur est déclaré APA (lieu de protection environnementale) par une loi fédérale visant à limiter le développement du village et à préserver ses paysages uniques au monde.

  • 1992 – Limitation de la construction à Jericoacoara

La construction de logement supplémentaires est officiellement interdite à Jeri pour limiter la quantité de touristes et préserver la beauté des lieux.  Cette loi n’est pas aujourd’hui respectée pleinement même si l’extension de nouveaux logements est grandement limitée par le parc national qui jouxte le village.

  • 1994 – L’article du Washington Post consacre Jericoaocoara
Un article du magazine voyage d’un célèbre quotidien américain cite Jericoacoara comme une des 10 plus belles plages du monde et en particulier pour son environnement naturel . Les gens commencent à arriver du monde entier pour découvrir ses paysages et profiter de la douceur de Jeri.
  • 1998 – L’énergie électrique fait son apparition
L’énergie électrique est une petite révolution pour ce village de pêcheur qui connait la modernisation et l’installation des premiers hôtels destinés à une clientèle internationale.
  • 2002 – Parc National
C’est en 2002 que l’IBAMA (organisme qui régit l’écologie au Brésil) associé au gouvernement de l’état du Ceara permettent à Jericoacoara et ses alentours de devenir un véritable parc national ,limitant ainsi définitivement la construction aux seules frontières du petit village .
  • 2017 – Aujourd’hui !

Jericoacoara est un sanctuaire de paix et de beaux paysages ; il y règne  encore l’esprit bohème des débuts et l’âme de Jeri continue de planer sur la beauté sans limite de ses paysages.

Les tourismes viennent du monde entier mais chacun semble trouver sa place et l’émerveillement se lit sur les visages de chacun quelque soit son origine ou sa couleur de peau.

La journée le village semble vide tant les touristes sont occupées à visiter les environs ou pratiquer les  innombrables  activités que propose ce lieu magique.

Dès la fin  d’après midi il se remplit progressivement d’âmes festives qui veulent profiter de cette  ambiance de bout du monde tout en préparant leur journée du lendemain.

Une chose est constante ; personne ne rentre indemne de Jeri ; l’intensité émotionnelle  de ce voyage marque tout le monde, chacun à sa manière.

L’origine du nom Jericoacoara

Le nom signifierait “ trou des tortues”, une référence au fait que Jericoacoara est une plage où les tortues de mer venaient pondre leurs oeufs à  l’époque.

Certaines personnes disent que le nom vient de la colline (serrote) qui surplombe le village et qui a la forme d’un crocodile couché se faisant sécher au soleil (terme brésilien = Jacarequara)  ; le nom aurait progressivement été transformé en Jericoacoara ou Jeri pour les intimes !

A vous de choisir votre version !

Plus de 10 années d'expérience sur la destination

Une équipe locale disponible et attentive

i

Une sélection des meilleures activités

Des partenariats avec les meilleurs prestataires locaux

Des tarifs négociés avec pour chaque activité proposée